Vendre sa maison à un promoteur : dossier complet

Pour vendre un bien immobilier, que ce soit une maison, un entrepôt ou un terrain, les propriétaires ont généralement recours aux agences immobilières ou sites d’annonces entre particuliers. Suite à cette dernière méthode, il est fréquent que le propriétaire se fasse contacter par des promoteurs qui sont de véritables experts du secteur. Ce qui peut rendre l’opération très complexe. Voici les subtilités à connaître sur cette transaction qui consiste à vendre sa maison à un promoteur.

Vendre à un promoteur immobilier : en quoi ça consiste ?

L’une des méthodes pour arriver à vendre sa maison consiste à céder le bien à un promoteur immobilier. Ce dernier peut être une personne ou une société qui œuvre dans l’univers de la construction immobilière. Sa mission est d’acquérir un terrain ou une propriété déjà construite, ensuite, il se chargera de trouver du financement dans l’objectif de faire réaliser une nouvelle installation. Cela peut être un immeuble, des lotissements, etc… Après ça, il pourra procéder à la vente ou à la location du bien.

Le promoteur immobilier est donc quelqu’un qui dispose de solides connaissances en ce qui concerne les différentes procédures administratives du marché de l’immobilier. Pour vendre votre maison via cette méthode, il est recommandé d’entrer en contact avec un promoteur national, local ou régional. Des sites comme « Vendreaunpromoteur.com, le spécialiste pour la vente de votre terrain à un promoteur immobilier« , peuvent vous accompagner dans ce type de projet, de A à Z.

Les avantages de la vente à un promoteur immobilier

Pourquoi faire appel à un promoteur immobilier au lieu d’une agence pour céder son bien ? Tout d’abord et comme souligné plus haut, il s’agit d’un véritable expert du marché de l’immobilier. Leur principal objectif est de réaliser des profits après l’achat d’une maison ou d’un terrain. De ce fait, il doit se baser sur le potentiel constructible ou tout simplement la potentialité d’un bien avec les projets réalisables ainsi que le rendement qu’il pourrait apporter. Mais ce n’est pas tout ! Le promoteur prendra également en compte le prix de votre maison tel quel pour effectuer une comparaison entre la valeur des dépenses et celle des revenus qu’il est possible d’obtenir. Vendre son bien à cet expert revient donc à bénéficier d’une somme plus élevée que celle que vous obtiendrez avec une agence immobilière.

Toutefois, il est important de souligner que dans la plupart des cas, la vente à un promoteur immobilier prend plus de temps qu’une simple vente entre particuliers. Ceci en raison du fait qu’un projet immobilier assez concret doit être établi et rédigé par l’expert pour bien calculer le prix potentiel du bien. À cet effet, il faudra avoir recours à divers professionnels, dont des architectes pour l’évaluation des possibilités de construction. Comme vous l’aurez compris, vous devez être prêt à accepter un délai de transaction long en échange d’un meilleur profit.

Les avantages à vendre sa maison à un promoteur ne se limitent pas seulement à la rentabilité. C’est également une bonne alternative à la réalisation de votre propre projet immobilier. En effet, dès qu’un terrain devient constructible, cela peut inciter à y faire construire son propre projet dans le but d’en maximiser la valeur. Les promoteurs proposent souvent dans ce cas des solutions sur-mesure qui vous permettront de devenir copropriétaire.
Et ceci sans avoir à vous soucier de toutes les tâches complexes liées à la gestion technique et administrative d’une construction.

Comment vendre sa maison à un promoteur ?

La plupart du temps ce sont les promoteurs eux-mêmes qui vous contacteront. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez, comme nous vous le disions un peu plus haut, faire appel à un promoteur national, local ou régional. En ce qui concerne le premier, il s’intéresse beaucoup plus à des projets à fort rendement en visant les patrimoines de grande taille. Tandis que le deuxième est beaucoup plus susceptible de trouver une solution pour chaque situation dans laquelle il se retrouve. Puisqu’il s’intéresse aussi aux petites parcelles qu’aux grandes.

En ce qui concerne maintenant les démarches, après être entré en contact avec un promoteur, il faudra en premier lieu réaliser une étude de faisabilité. Cette étape qui doit se faire avec l’expert lui-même permettra l’évaluation du bien et sur les conditions de concrétisation du projet. Ensuite, il y aura l’évaluation du montant de la maison que vous souhaitez vendre. Sur la base de plusieurs chiffres, dont le prix de votre bien dans son état, le prix du potentiel constructible, les coûts de construction et autres, il sera alors établi la valeur définitive du patrimoine.

Un accord verbal devra alors être conclu à cette étape afin de procéder, auprès d’un notaire, à la signature d’une promesse de vente. Suite à cela, le promoteur fera le dépôt de son permis de construire à la mairie afin que vous puissiez signer chez un notaire l’acte authentique de vente ainsi que le transfert de propriété. Le prix de vente vous sera ainsi versé dans un délai de 8 jours. Et cas d’échec de la transaction, vous aurez droit à une indemnité d’immobilisation (5 à 10 % du prix de vente). Pour en savoir plus sur les formalités obligatoires en cas de vente d’un bien immobilier, vous pouvez consulter notre article sur le sujet.

Sujets liés qui pourraient vous intéresser :
Qu’est-ce qu’un VRP ? Un VRP, acronyme de voyageur, représentant, placier, est un délégué commercial d’une ou plusieurs sociétés. Son principal rôle est de constituer la vi...
Qu’est-ce qu’une carte professionnelle de transact... Depuis la mise en place de la loi Hoguet, tout agent immobilier se doit d’être détendeur d’une carte professionnelle de transaction immobilière avant ...
Quel impact a un ascenseur sur le prix d’achat d’u... Une étude, réalisée en 2017 par le site MeilleurAgents, nous apprend que la valeur d’un appartement peut aller jusqu’à doubler sur le marché, selon sa...
10 astuces pour réussir sa prospection immobilière... La prospection immobilière peut être considérée comme l’un des meilleurs moyens pour obtenir un portefeuille de biens immobiliers à présenter et à ven...
Location meublée classique ou bail étudiant : fair... Vous êtes à la recherche d’une location meublée et vous n’arrivez pas à vous décider entre une location classique et un bail étudiant ? Avant toute ch...
Loi Pinel 2018 : tout sur la nouvelle réforme La loi Pinel est un dispositif fiscal destiné à réduire l’impôt lors de l’achat d’un bien immobilier neuf. Créée le 1er septembre 2014 par Sylvia Pine...
Vente d’un appartement ancien : quelles étap... Vous avez hérité dans la région parisienne et vous souhaitez le vendre pour vous en offrir un nouveau dans une autre ville, ou en campagne ? Découvrez...
Qui peut se porter garant d’une location d’apparte... Dans le processus de location d’appartement, la recherche du bien n’est qu’un début. Dès lors que vous trouvez celui de votre choix, il faut encore re...
Comment acheter un appartement HLM ? Face au prix des habitations qui augmentent en permanence, il est possible d’acquérir un logement social. Les conditions de ventes obéissent à trois p...
Comment se fait une vente après saisie judiciaire ... Lorsque la justice procède à une saisie dans le cadre de créances impayées, les biens sont généralement revendus à l’occasion de ce qu’on appelle la v...