Conseils pour diminuer l’humidité d’une salle de bain

La salle de bain étant une pièce humide, elle constitue un environnement favorable à la multiplication de moisissures et autres champignons. En plus quand celle-ci n’a pas de fenêtres, il est difficile de bien l’aérer pour éviter les odeurs d’humidité et les murs craquelés ; ce qui n’est pas une bonne chose pour la santé. Voici donc quelques conseils pour diminuer l’humidité dans votre salle de bain.

Conseil n°1 : utilisez un déshumidificateur

Si le taux d’humidité de votre salle de bain grimpe en flèche, c’est que la vapeur dégagée par l’eau chaude que vous utilisez ne trouve pas de porte de sortie. Ce qu’il faut donc faire, c’est réussir à réguler ce taux. Et c’est là qu’intervient le déshumidificateur.

Il permet par condensation ou absorption de capturer dans un réservoir l’eau présente dans la pièce ; ce qui entraîne un refroidissement d’air. Aujourd’hui, avec l’avancée de la technologie, il existe une large gamme de déshumidificateurs. Au moment de faire votre choix, vous pouvez utiliser un comparateur qui vous aidera à vous y retrouver dans la multitude des modèles disponibles sur le marché.

Conseil n°2 : pas de lave-linge ni de linge séché dans la salle de bain

Il arrive parfois que des personnes se plaignent d’humidité dans leurs salles de bain. Et ceci malgré le fait qu’ils n’utilisent pas d’eau chaude. En effet, il est important de savoir qu’une condensation d’humidité peut provenir de plusieurs sources.

Selon des études, un linge séché dans une salle de bain sans fenêtres peut être à l’origine de la libération de près d’un Kilo d’eau. Pour cela, il est conseillé de :

  1. préférez l’utilisation d’un lave-linge avec un faible apport d’humidité
  2. ne sécher dans votre salle de bain que du linge léger.

Conseil n°3 : posez dans votre salle de bain des barrières étanches

Pour empêcher les moisissures qui apparaissent de détériorer vos murs, voir le parquet des pièces qui se trouvent à proximité de la salle de bain, deux solutions s’offrent à vous :

  1. injecter de la résine
  2. poser du joint en silicone.

La première méthode est la plus efficace, car elle confère aux murs et aux cloisons une protection étanche. Cependant, cela peut prendre entre 6 mois et 1 année pour sécher complètement et pour que vous ayez une efficacité à 100 %.

Quant à la deuxième méthode, plus récente, elle est beaucoup plus simple et plus écologique que la première. Elle consiste à traiter les détériorations des murs en y injectant directement du joint en silicone.

Conseil n°4 : créez des courants d’air

Cette façon de faire peut sembler banale, mais présente de nombreux avantages. En effet, en faisant transiter par la salle de bain les courants d’air présents dans les autres pièces, vous diminuerez considérablement l’humidité qui s’y trouve.

Pour faciliter ses courants d’air, il est important de détalonner ses portes. Ce procédé consiste à découper au moins 1 cm sous chaque porte sur la longueur. Ainsi, même en étant fermé, l’air réussira toujours à se faucher un passage.

Sujets liés qui pourraient vous intéresser :
Quelques conseils pour ne pas vous tromper dans le... Le parquet est un excellent choix pour embellir le sol de votre maison. A cet effet, il existe plusieurs types de parquets : le parquet massif, le par...
5 conseils et 5 erreurs à éviter lors d’un déménag... Outre le fait d’être une étape importante dans la vie qui symbolise un nouveau départ, le déménagement s’accompagne généralement de stress. Cela peut ...
Comment ouvrir une porte fermée à clé ou qui a une... Même en prenant toutes les précautions du monde, il peut arriver que l’on perde son trousseau de cléfs ou encore de fermer la porte derrière soi en le...