Location meublée classique ou bail étudiant : faire le meilleur choix

Vous êtes à la recherche d’une location meublée et vous n’arrivez pas à vous décider entre une location classique et un bail étudiant ? Avant toute chose, il est important de faire un comparatif des intérêts et des inconvénients de chaque type de contrat afin de faire un choix pertinent par rapport à votre profil. Découvrez ici les atouts et les inconvénients des locations meublées classiques par rapport au bail étudiant.

Intérêts liés à la location meublée classique et bail étudiant

Du côté du locataire, l’atout principal que le bail meublé lui offre et qui le différencie de la location vide est évidemment les meubles qu’on y retrouve. Conformément à la loi, une location meublée doit respecter un certain nombre de critères. Le logement doit être équipé au minimum :

  • d’un réfrigérateur ou d’un congélateur permettant d’avoir une température de – 6 °C ou plus
  • des plaques de cuisson
  • d’une table et des chaises
  • de plusieurs luminaires
  • d’une literie
  • des ustensiles de cuisine
  • d’un four
  • d’un dispositif d’occultation de fenêtre dans les chambres à couché
  • des matériels de ménage

Ainsi, lorsque vous désirez louer un bien immobilier meublé, vous n’aurez à vous installer qu’avec vos affaires personnelles. La location d’un bien immobilier meublée en résidence principale est généralement de 1 an renouvelable. Mais lorsque vous désirez louer un bail étudiant, la validité du contrat est de 9 mois. Comme vous l’aurez compris, une autre des principales différences entre la location meublée classique et le bail étudiant est la durée du contrat. Ajoutons à cela que le contrat d’un bail étudiant n’est pas renouvelable.

L’intérêt lié au bail étudiant est relatif au départ avant l’échéance. Ainsi, le locataire peut quitter le logement avant la fin du contrat sans obligation de payer le loyer des 9 mois. Pour cela, il faudra envoyer une lettre au propriétaire. Le préavis d’un mois doit toutefois être respecté. Ajoutons que, du côté du propriétaire, le loyer est le principal intérêt qui ressort de la mise en location d’un bien meublée. En raison de la durée du bail meublé classique et de sa reconduction, il bénéficie d’un revenu plus important contrairement au bail étudiant.

Quelques inconvénients liés aux deux types de contrats

Comme mentionné plus haut, le bail étudiant n’est valable que pour une durée de 9 mois non renouvelable. La durée plus courte du bail étudiant favorise davantage de rotation de locataire (ndlr : consultez cet article sur la loi Hoguet) . Du côté du propriétaire, cela implique plus de temps à consacrer à la recherche de locataire et à l’inventaire du mobilier. Lorsque vous déléguez la gestion, cela se traduit par une augmentation de dépense. De plus, la mise en location d’un bien meublée nécessite un entretien régulier des mobiliers et des appareils. Lorsque la location est pour un étudiant, l’entretien se fera encore plus régulièrement à cause de la courte durée du contrat.

Au niveau de la location meublée classique, les mêmes inconvénients se répètent, mais restent limités. En effet, en ce qui concerne l’entretien du mobilier, le propriétaire bénéficie de plus de temps. En raison de la durée du contrat et de son renouvellement, le propriétaire est en mesure d’attendre 1 an ou 2 ans avant d’accueillir un nouveau locataire ; ce qui lui donne plus de temps avant de faire l’état des lieux.

Sujets liés qui pourraient vous intéresser :
Vendre sa maison à un promoteur : dossier complet... Pour vendre un bien immobilier, que ce soit une maison, un entrepôt ou un terrain, les propriétaires ont généralement recours aux agences immobilières...
Qu’est-ce qu’un VRP ? Un VRP, acronyme de voyageur, représentant, placier, est un délégué commercial d’une ou plusieurs sociétés. Son principal rôle est de constituer la vi...
Qu’est-ce qu’une carte professionnelle de transact... Depuis la mise en place de la loi Hoguet, tout agent immobilier se doit d’être détendeur d’une carte professionnelle de transaction immobilière avant ...
Quel impact a un ascenseur sur le prix d’achat d’u... Une étude, réalisée en 2017 par le site MeilleurAgents, nous apprend que la valeur d’un appartement peut aller jusqu’à doubler sur le marché, selon sa...
10 astuces pour réussir sa prospection immobilière... La prospection immobilière peut être considérée comme l’un des meilleurs moyens pour obtenir un portefeuille de biens immobiliers à présenter et à ven...
Loi Pinel 2018 : tout sur la nouvelle réforme La loi Pinel est un dispositif fiscal destiné à réduire l’impôt lors de l’achat d’un bien immobilier neuf. Créée le 1er septembre 2014 par Sylvia Pine...
Vente d’un appartement ancien : quelles étap... Vous avez hérité dans la région parisienne et vous souhaitez le vendre pour vous en offrir un nouveau dans une autre ville, ou en campagne ? Découvrez...
Qui peut se porter garant d’une location d’apparte... Dans le processus de location d’appartement, la recherche du bien n’est qu’un début. Dès lors que vous trouvez celui de votre choix, il faut encore re...
Comment acheter un appartement HLM ? Face au prix des habitations qui augmentent en permanence, il est possible d’acquérir un logement social. Les conditions de ventes obéissent à trois p...
Comment se fait une vente après saisie judiciaire ... Lorsque la justice procède à une saisie dans le cadre de créances impayées, les biens sont généralement revendus à l’occasion de ce qu’on appelle la v...