les conditions d'un prêt immobilier sans CDDImmobilier 

Prêt immobilier sans CDI

Les conditions d’accès à certains types de prêts sont bien plus exigeantes que d’autres et le prêt immobilier en fait partie. Au titre de celles-ci, il parait qu’être titulaire d’un contrat à durée indéterminée serait un poids supplémentaire dans la balance pour l’obtention d’un prêt. Est-ce à dire que lorsqu’on est sous contrat à durée déterminée, il est impossible de se voir accorder un crédit immobilier ? La réponse est non. Comment alors obtenir un prêt immobilier sans CDI? La réponse dans les lignes suivantes.

La clé, la pérennité des revenus

Lorsqu’une banque ou un organisme financier décide d’accorder un crédit, c’est parce qu’elle a reçu les garanties qui la confortent que l’emprunteur est vraiment solvable. En d’autres termes, elle est sûre de pouvoir rentrer en possession de l’argent dans les termes convenus.

À ce propos, elle cherche les preuves qui montrent que l’emprunteur est dans une situation professionnelle qui garantit sa solvabilité, d’où l’exigence de la fourniture de plusieurs documents relatifs à ses revenus et à ses mouvements bancaires. Mais le plus important, c’est la pérennité des revenus.

Naturellement, une personne qui a une garantie de revenus sur une période relativement longue est plus crédible que celle qui ne l’est pas. C’est donc pour cette raison que les détenteurs d’un contrat à durée indéterminée ont une longueur d’avance sur ceux avec un contrat à durée déterminée. La différence notoire, c’est la pérennité qui caractérise leur emploi. Heureusement, il existe un cadre légal qui permet à ces derniers de bénéficier d’un prêt.

Crédit immobilier et CDD : un cadre légal restreint

Si avec un CDD vous pouvez contracter un prêt immobilier, plusieurs conditions entourent cependant votre demande à savoir :

  • Au moins 18 mois de travail ininterrompu
  • Un secteur d’activité porteur

En effet, lorsqu’un prêt immobilier est accordé, il doit être remboursé sous forme de mensualités. Généralement, il est remboursable sur une durée minimale d’une année. Ainsi, si vous êtes sous contrat à durée déterminée, il est important que celui-ci soit d’une durée d’au moins 18 mois. Généralement, ce sont les organismes de crédit à caractère non bancaires qui sont aussi flexibles. Ce délai doit être de 24 mois irréductibles si vous vous adressez à une banque.

De même, le critère de la durée est cumulatif avec celui de la nature de votre secteur d’activité. En effet, 18 mois de travail ininterrompu seulement ne suffisent pas. Il faut aussi que vous apportiez la preuve que vous travaillez dans un secteur d’avenir comme entre autres :

  • La restauration
  • L’informatique
  • La comptabilité
  • Etc.

Certains secteurs comme l’industrie ne font cependant pas bonne presse auprès des banques.

Toutefois, l’inconvénient avec ce genre de crédit avec CDD, c’est que le crédit n’est pas de la même hauteur que si vous étiez sous CDI. Ce qui est d’autant plus normal, car un gros crédit vous demandera un temps de remboursement plus long. Dans tous les cas, le crédit vous sera accordé en fonction de votre solvabilité. Ainsi, travailleur intérimaire ou travailleur par intermittence, vous savez désormais ce à quoi vous attendre.

Sujets relatifs :

Leave a Comment