Comment économiser en isolant son toit ?

Être propriétaire de sa maison, c’est le grand rêve de neuf Français sur dix. Et les trois quarts d’entre eux voudraient que leur havre de paix dispose d’un jardin et d’un peu de verdure. Pour agrandir leur petit coin de paradis, les Français n’hésitent pas à mettre la main à la pâte et à aménager les combles lorsque c’est possible. Et nos concitoyens sont plutôt bons en la matière, même si certains aspects, comme l’isolation, doivent impérativement être laissés aux professionnels. En fait, il y a deux types de combles et l’isolation ne se fait pas de la même façon.

L’isolation des combles perdus

On ne pense pas assez à isoler les combles perdus sous prétexte que ce sont des espaces inutilisables et inutilisés. Or, négliger leur isolation revient à chauffer l’air au-dessus du toit de la maison. En effet, 30 % des déperditions de chauffage se font par le toit du fait de combles non isolés. Autant dire que les travaux sont bien vite amortis, d’autant plus que de nombreuses aides existent. L’isolation de ce type de grenier se fait par le plancher et en général, via le soufflage de flocons isolants sur le sol.

Les combles aménageables : l’isolation d’abord

Ces derniers s’isolent par le toit et la technique d’isolation mise en œuvre dépend de nombreux paramètres comme l’espace disponible, l’inclinaison du toit et le type de charpente. Certaines charpentes prennent beaucoup de place, d’autres moins. Toujours est-il que l’artisan qui fera les travaux va d’abord soigneusement isoler la toiture et les murs pour que l’espace puisse être aménagé au gré des envies du propriétaire de la maison. Là encore des aides sont possibles.

L’aménagement et la décoration ensuite

Une fois les travaux d’isolation terminés, les occupants des lieux ont tout loisir d’aménager leurs combles et les possibilités sont nombreuses. Les lieux ainsi isolés deviennent chaleureux et confortables tout en permettant de réduire la facture du chauffage de façon conséquente. Ils peuvent être aménagés de diverses façons, que ce soit en studio sous les toits pour l’ado qui rêve d’indépendance, ou encore en chambre d’amis, voire en seconde salle de bain. Toutes les options sont envisageables. Bien entendu, la pièce ainsi gagnée dans la maison pourra être décorée de la même façon que les autres pièces. Sa situation sous le toit ne nécessitant aucune précaution particulière. Libre à chacun de créer l’ambiance de son choix, qu’elle soit épurée et japonisante ou encore rustique et chaleureuse. L’important est de s’y sentir bien, et une isolation faite par un professionnel sérieux y contribuera grandement.