obtenir un prêt sans apport personnelCredit / prêt 

Que veut dire apport sans condition ?

Pour obtenir un prêt, vous avez deux possibilités. Généralement, votre banquier vous demande un apport personnel dont les sources varient. Mais, d’autre part, il peut arriver que vous ne fassiez pas d’apport personnel et que vous obteniez quand même votre prêt. Dans ce dernier cas, très peu de gens savent comment ça se passe. Si vous êtes de ceux-là, il est temps de faire le plein d’informations.

La composition d’un apport personnel

Si votre banquier vous demande un apport personnel dans le cadre d’une demande de prêt, c’est parce que cela est un gage de garantie supplémentaire qui instaure une certaine confiance et a l’art d’accélérer le processus.

Dans la pensée collective, l’apport personnel est constitué de l’épargne personnelle de l’emprunteur. Les banques exigent souvent 10 à 20% du montant du crédit demandé. Mais quelques fois, ce dernier fait aussi recourt aux aides familiales pour s’assurer la constitution de cet apport. Cependant, ce ne sont pas les seuls recours. L’apport personnel peut être aussi constitué par des prêts réglementés.

Si vous n’avez pas d’épargne ou que vous ne pouvez pas bénéficier d’aides familiales, vous pouvez vous faire octroyer plusieurs types de prêts comme :

  • Le prêt action logement
  • Le prêt à taux zéro
  • Le prêt CEL
  • Le prêt PEL

Généralement, ce type de frais ne couvre que le financement du crédit et non les frais annexes comme les frais de notaires et la garantie. C’est le cas par exemple avec le prêt à taux zéro. Dans tous les cas, un capital personnel est nécessaire pour couvrir ces frais.

On parle de crédit sans apport lorsque, même en présence d’un prêt aidé, vous n’êtes pas disposé à investir vos propres fonds dans le cadre d’une demande de crédit. Aussi, pour qu’une banque octroie un crédit sans apport personnel, certaines conditions s’imposent.

Les conditions d’octroi d’un crédit sans apport personnel

L’octroi d’un crédit sans apport personnel est conditionné par votre profil et votre situation. Deux types de profils sont souvent privilégiés : les primo accédants et les investisseurs.

Si vous êtes un primo accédant, c’est que vous n’avez pas eu le temps de vous constituer un capital. Aussi, la banque ayant connaissance de votre situation est plus flexible. Au-delà de 40 ans d’âge, vous n’êtes plus considéré comme un primo accédant et c’est plus difficile d’avoir un prêt sans apport. Si vous êtes un investisseur, c’est votre situation fiscale qui est prise en compte et qui favorise l’acceptation de votre demande de prêt sans apport.

Si vous ne faites pas partie de ces deux profils, voici les conditions que doit remplir votre dossier :

  • Votre taux d’endettement doit représenter 33% de vos revenus nets.
  • Votre tenue de compte doit être irréprochable et pour le prouver, vous devriez fournir les relevés bancaires des 3 derniers mois.
  • La durée du prêt doit être inférieure ou égale à 15 ans.

Il s’agit là des éléments positifs qui plaident en faveur de votre demande de crédit sans apport. Pour avoir plus de chances de faire passer votre dossier, vous pouvez faire appel à un courtier. Il se chargera de mettre en valeur votre dossier.

 

Sujets relatifs :

Leave a Comment