obtenir un crédit immobilier pour sénior ?Credit / prêt 

Comment obtenir un crédit immobilier pour sénior ?

Quand on prend en compte le principe d’octroi du crédit immobilier, on comprend qu’à priori, le système exclut d’emblée certaines catégories de personnes, telles que les séniors. En principe, un prêteur doit justifier sa solvabilité par son revenu. Ainsi, à 60 ans ou à 75 ans, peut-on encore devenir propriétaire ?

Le prêt immobilier sénior

Comme nous l’avons dit plus haut, le crédit immobilier est conditionné par plusieurs éléments dont entre autres la solvabilité de l’emprunteur. En effet, avant d’accorder un crédit à une personne, la banque ou l’organisme de prêt se charge de vérifier s’il a de quoi rembourser.

Une jeune personne active, en raison de la pérennité de revenus, répond mieux à ce critère. Or un sénior est par essence en fin de carrière. Ce qui implique une baisse de revenus conséquente. Il est donc plus difficile pour lui de répondre à cette exigence. Fort heureusement, des solutions ont été apportées dans ce sens pour adapter le prêt immobilier aux séniors. Au nombre de ses solutions, on peut citer :

  • Le rallongement de la durée de remboursement du prêt,
  • La diminution de la hauteur des mensualités au moment du départ à la retraite.

Le système est allé jusqu’à permettre à un couple d’emprunteurs qui partent à la retraite à des dates différentes de bénéficier de baisses consécutives. En ce qui concerne le délai de remboursement, il est prévu que le prêt immobilier pour sénior soit remboursé avant 80 ou 85 ans au maximum.

Aussi, pour profiter des deux allègements susmentionnés, il est impératif d’emprunter avant ses 65 ans afin que le délai de remboursement excède 10 ou 15 ans. Malheureusement, plus l’âge évolue et plus élevé est le taux d’intérêt et ce n’est pas la seule chose qui augmente

La garantie de prêt avec une assurance

Pour consolider leur dossier de prêt, le sénior peut donner en garantie un contrat d’assurance. À ce propos, il existe deux possibilités :

  • L’assurance prêt immobilier pour sénior et
  • le nantissement de contrat d’assurance vie.

Dans le premier cas, pour un sénior qui contracte l’assurance prêt immobilier, le coût est calculé en fonction de son âge au moment où il contracte le crédit. En plus de l’âge à la souscription, l’âge limite de remboursement est aussi pris en compte. Pour avoir la chance d’être couvert jusqu’à 90 ans, une assurance sur mesure qui allonge l’âge d’adhésion à 80 ans est généralement la meilleure option.

En ce qui concerne le nantissement du contrat d’assurance vie, c’est une procédure qui permet au sénior de garantir son prêt avec son contrat d’assurance vie. Le contrat de nantissement peut se faire de deux façons :

  • Via un contrat cosigné par le créancier, l’emprunteur et l’assureur,
  • via un contrat dans lequel seront désignées les créances garanties et les créances nanties, signé par l’assureur

L’inconvénient de cette solution est qu’elle ne permet pas aux séniors d’être reversés convenablement en termes de prime.

Le prêt hypothécaire, une autre solution de garantie au prêt immobilier pour sénior

L’ultime recours à l’octroi d’un prêt immobilier pour sénior est le prêt hypothécaire. Mais, il est réservé aux emprunteurs déjà propriétaires d’un bien immobilier qui sera utilisé comme une hypothèque.

Sujets relatifs :

Leave a Comment