Catalogue > Catalogue complet > Romans / Nouvelles

icon livres   Employez les richesses... - Bernard BOURACHE   

couverture du livre Employez les richesses...
À voir également :
couverture du livre Horizons Hostiles Drachyrr

Horizons Hostiles Drachyrr

Damien Leduc

22.04 €

separation
couverture du livre Le petit livre de la mort, de la vie et de l'amour

Le petit livre de la mort, de la vie et de l'amour

christophe Ripert

5.00 €

separation
couverture du livre Les naufragés du temps  Le cycle du temps - tome 1

Les naufragés du temps Le cycle du temps - tome 1

Daniel Maillard

6.50 €

Suite à un accident auquel il échappe miraculeusement, Bernard Bourache acquiert la faculté de se projeter n'importe où à volonté. Il se retrouve instantanément là où il souhaite se rendre sans y être vu. Que va t-il faire de ce nouveau don extraordinaire ?

12.50 €

Creative Commons by-nc-nd

Présentation du livre

Comme j'étais célibataire, j'emmerdais personne. Mentalement j'étais marginal. Dans notre société ça passe très bien. Les minorités sont respectées. Je te dis, je me suis rabougri sur moi-même peu à peu. Une petite vie racornie. Je suis devenu mystico-marginalo-mental.


Et puis,... un soir... peut-être un an après la catastrophe nautique, alors que j'essayais, tout seul, de boire tout de même un coup de rouge, j'ai pensé à ce pauvre Momo, en me mettant à sa place du temps où il était encore tout content d'être sur la Terre.
Ça m'est tombé dessus, comme ça. Simple comme bonjour. Je me suis retrouvé dans son logement, rue Rébeval, Paris, 19e.


Attention ! quand je dis que je me suis retrouvé dans son logement, je m'y suis retrouvé physiquement, à sa table, dans sa cuisine, assis. Je touchais un verre, un journal, un bout de pain rassis. Je les sentais ! Drôle de sensation, Gaston ! Comme des ondulations, dorées, roses, mauves autour de moi. J'ai cru que je dormais et que j'allais me réveiller. J'ai marché, pour voir. J'avançais. J'ai entendu le bruit de mes pas sur le parquet. J'entendais des voisins qui engueulaient quelqu'un. La vraie vie, vivante. J'ai bu un verre d'eau au robinet, elle sentait bien l'eau de Javel. Pas de problème j'étais bien chez Momo, 19e. Il y avait des gens dans le logement, ils étaient couchés dans la chambre à côté, porte ouverte, ils dormaient, ils ronflaient. Des nouveaux locataires sûrement, à la place de l'ami Maurice.


J'étais enfermé chez mon pote. « Qu'est-ce que tu fous là, Bernard ? Retourne chez toi. » Et illico je me suis retrouvé chez moi, rue des Couronnes ! J'y habitais encore à l'époque.


Drôle d'impression, fiston.

L'AUTEUR

Portrait de Bernard BOURACHEBernard Bourache est le songe de Novy Trébor… qui lui-même est le miroir d'un autre… Plus réel ? Pas si sûr… L'Homme est créé ; une multitude de couches emboîtées les unes dans les autres comme des poupées russes fait qu'il est à la fois, en gemmail, lui et son intelligence, lui et ses émotions, lui et son corps, lui et son histoire, lui et son rêve... lui et son mystère.

Qui sommes-nous ? | Infos légales | Nous contacter | FAQ | Charte ILV | Conditions de vente